Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/08/2011

Crème de KOKKOH

La crème Kokkoh (marque Celnat) est un mélange de farines précuites de riz complet, riz, quinoa, azukis.

C'est un produit " magique" , sans gluten, hyper léger et très digeste.

Il permet des recettes délicieuses.

creme de kokkoh.jpg

26/04/2009

Le gomasio

Le Gomasio, du japonais goma (sésame) et shio (sel) est un condiment à saupoudrer sur les aliments. Les graines de sésame et le sel sont légèrement grillés au feu de bois puis broyés à la meule de pierre.

Chaque particule de sel est alors enrobée par l’huile des graines de sésame. Cet enrobage ne masque ni la saveur, ni les qualités nutritionnelles du sésame, mais permet une meilleure assimilation du sel en le végétalisant. Le sésame qui entre dans la composition du gomasio, est connu pour sa richesse en phosphore et magnésium. Riche en lipides et source importante de lécithine, le gomasio est un aliment type de la cellule nerveuse et cérébrale. Le sel de mer, lui, est une source incomparable d’oligo-éléments rares.
Le Gomasio est un condiment japonais très répandu dans la cuisine végétarienne et végétalienne. Il ne doit pas être cuit, mais il est idéal pour saler et aromatiser les crudités, les légumes cuits, les céréales, les potages, les viandes… En remplacement du sel habituel, il peut ainsi permettre de diminuer sa consommation.


gomasio.jpg












Recette pour le préparer soi-même:
Il faut vous procurer des graines de sésame blond complet en magasin bio ou dans une épicerie orientale et du gros sel marin non raffiné.
Faire ensuite dorer à sec 90 g de sésame et 10 g de sel dans une poêle en remuant quelques minutes. C'est prêt dès que les graines commencent à éclater. Laisser refroidir puis piler grossièrement dans un mortier ou au robot. Le gomasio se conserve ensuite plusieurs mois dans un bocal.


( http://chezgatzipaupiette.unblog.fr/)

19/04/2009

le sirop d'érable

Le sirop d’érable est une production d’importance au Québec. En effet, la production annuelle de sirop est d’approximativement cinq millions de gallons, ce qui représente 93 % de la production canadienne.

Le sirop d’érable fait partie de la culture culinaire québécoise. C’est un édulcorant naturel ne contenant aucun additif ni colorant et qui est obtenu à la suite de la concentration de la sève issue de certaines variétés d’érable. Riche en glucides, cet aliment au goût particulier est donc une excellente source d’énergie. Il contient également une quantité appréciable de manganèse ainsi que de zinc.


Apprêts culinaires

Le sirop et le sucre d’érable peuvent remplacer le sucre raffiné dans pratiquement toutes les préparations culinaires, en tenant compte du fait que leur saveur est beaucoup plus prononcée et que, bien sûr, ils sont nettement plus chers.

- Céréales, yogourt, fruits frais et sirop d’érable constituent un excellent petit-déjeuner.

- Dans les tartes, gâteaux, muffins ou sur les crêpes et les gaufres, bien sûr, mais également dans les glaces, les sorbets, les granités, le yogourt glacé, etc.

- Agrémenter une choucroute en la faisant cuire avec du vin blanc sec allongé de sirop d’érable.

- On pourra glacer à mi-cuisson un canard rôti avec une préparation à base de vin blanc (100 ml), de vinaigre de cidre (125 ml), de sucre d’érable (150 g) et de sirop d’érable (100 ml), qu’on aura préalablement chauffée jusqu’à ce qu’elle soit sirupeuse.

- Napper un poisson grillé ou cuit au four d’une sauce faite de beurre, de sirop d’érable, de moutarde de Dijon, agrémentée d’aneth frais.

- mélanger en parts égales du sirop d’érable et du raifort, en badigeonner une cuisse ou une poitrine de poulet et cuire sur ou sous le gril, en arrosant à quelques reprises avec le liquide de cuisson.

- Pamplemousse grillé : couper un pamplemousse en deux et recouvrir les moitiés de sirop d’érable allongé avec un peu de beurre, saupoudrer de cannelle et de raisins secs et griller deux à quatre minutes.

- Courge glacée au sirop d’érable : peler une courge et la couper en tranches d’environ un centimètre d’épaisseur que l’on mettra dans une casserole à large fond. Recouvrir d’eau additionnée de quelques cuillerées de sirop d’érable et assaisonnée d’un peu de muscade fraîchement râpée. Cuire jusqu’à ce que la courge soit tendre. Réserver la courge au chaud et réduire le bouillon de moitié. Servir la courge nappée de la réduction.

- Faire cuire des petits navets, des carottes ou des betteraves dans un mélange de bouillon de poulet et de sirop d’érable, jusqu’à ce qu’ils soient tendres et bien glacés.

- Dans les fèves au lard, remplacer la mélasse par du sirop et du sucre d’érable. Pour apporter un peu de variété, une heure avant la fin de la cuisson au four, recouvrir de tranches de pommes.

- Huile d’olive, vinaigre balsamique, moutarde, jus de lime et sirop d’érable font une excellente vinaigrette, à servir sur une salade de roquette ou de cresson.

- Préparer une sauce à base de jus de tomate, huile d’olive, vinaigre de cidre, sirop d’érable, ail, piment, paprika, gingembre, curcuma et servir sur de la courgette ou des carottes râpées.

- Trempette : il est de tradition, à l’époque des sucres, de tremper des bouchées de pain dans du sirop très chaud.

- Pain doré : tremper des tranches de pain d’épeautre ou de kamut dans un mélange d’oeufs battus, de crème et de sirop d’érable et les faire griller à la poêle.

- Fruits pochés : mettre dans un plat à gratin des pommes ou des poires pelées, les recouvrir à demi de vin blanc additionné d’un peu de sirop d’érable, ajouter les épices de son choix (gingembre, cardamome,
muscade, clou de girofle, cannelle), recouvrir d’une feuille de papier aluminium et cuire une heure dans un four réglé à 200 °C (390 °F).


( Source : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/ )


180px-Maple_syrup.jpg